Archives par mot-clé : préhistoire

Rénover et raconter la préhistoire après 1950 dans la lignée du Muséum

Biface acheuléen (Abbeville). Coll. MNHN, cliché R. Orliac
Biface acheuléen (Abbeville). Coll. MNHN, cliché R. Orliac

Rénover et raconter la préhistoire après 1950 dans la lignée du Muséum : François Bordes et la préhistoire moderne

La génération de préhistoriens qui arrive en France aux postes de responsabilités après la Seconde Guerre mondiale n’a eu de cesse de moderniser l’archéologie préhistorique, de la constituer en discipline scientifique à part entière. Parmi ceux-ci, François Bordes qui occupe un poste de  maître de conférences à Bordeaux à partir de 1956 – avant de devenir professeur, directeur de l’Institut du Quaternaire, puis directeur des antiquités préhistoriques d’Aquitaine – peut à juste titre être considéré comme ayant organisé et structuré la recherche paléolithique en Aquitaine. Continuer la lecture de Rénover et raconter la préhistoire après 1950 dans la lignée du Muséum

Muséum, objet d’Histoire

Le jardin des plantesLe carnet « Muséum, objet d’Histoire » présente les travaux du séminaire de recherche « Le Muséum national d’histoire naturelle, objet d’Histoire » (Centre Koyré-Muséum national d’histoire naturelle). Au-delà, il rend compte de l’actualité des études en histoire des sciences sur et autour des institutions savantes dédiées à l’histoire naturelle. Pour cela, il interroge les courants et modèles intellectuels et les différents acteurs de cette histoire.

André Leroi-Gourhan et le Musée de l’Homme, une réciproque influence

A. Leroi-Gourhan, Paul Rivet et Paulo Duarte devant une vitrine du Musée de l'Homme en 1948 (BCM-MNHN)
André Leroi-Gourhan, Paul Rivet et Paulo Duarte devant une vitrine du Musée de l’Homme en 1948 (BCM-MNHN)

André Leroi-Gourhan (1911-1986), orientaliste et philologue (russe et chinois), anthropologue physique, ethnologue, préhistorien, historien de l’art et des religions de la préhistoire occidentale, est un chercheur très lié au Musée de l’Homme et à l’Institut d’Ethnologie à partir des années trente jusqu’à la fin de sa carrière scientifique dans les années quatre-vingt. Il en a même été directeur adjoint de 1946 à 1951, mis en place par Paul Rivet puis sorti par Henri-Victor Vallois. Continuer la lecture de André Leroi-Gourhan et le Musée de l’Homme, une réciproque influence