L’apport des objets, instruments et mobiliers, dans la compréhension de l’histoire de l’institution et de la science dans l’institution

Le « Saint des saints » du laboratoire de chimie du Muséum © J.-C. Domenech-MNHN

En septembre 2017, Bruno David, président du Muséum, me confie une mission de réflexion autour des objets et instruments conservés au Muséum.

 

La première partie de mon propos sera centrée sur la réalisation de cette mission, qui a nécessité un repérage de ces objets au sein du Jardin de Plantes (repérage élargi ensuite aux différents sites du Muséum) et m’a conduit à une réflexion sur la typologie, la gestion, le statut de ces objets, ainsi que leur valorisation scientifique et auprès des publics. Je présenterai donc un panorama et un état des lieux des objets conservés ou bien souvent accumulés, et les différentes préconisations pour un traitement juridique, patrimonial et conservatoire de cet ensemble et sa valorisation.

La deuxième partie, à l’aide des quelques exemples tirés d’expériences menées dans d’autres établissements, montrera l’intérêt et les limites de l’exploitation scientifique et historique des objets, puis exposera quelques pistes qui pourraient être explorées pour mieux connaître l’histoire du Muséum et de la science au Muséum.

Pierre Pénicaud

Pour aller plus loin :