Commémorer l’histoire ou constituer les archives ? Radiographie d’une dispersion (1893-1993) : le sort des archives historiques de l’administration du Muséum d’histoire naturelle

Lettre de Nicolas Baudin à Antoine-Laurent de Jussieu, 4 floréal an 9, (Archives nationales, 24_AJ15-569)

La longue vie héritée du Muséum d’histoire naturelle pourrait supposer une abondance d’archives : les politiques de mémoire et de commémoration d’une institution royale devenue révolutionnaire et républicaine ont pourtant contribué à distribuer et disperser une partie du patrimoine archivistique d’un établissement à la fois prestigieux, multilocalisé et polymorphe.

Le panorama au long cours dressé ici des archives identifiées du et sur le muséum, de la tutelle ministérielle aux laboratoires, vise à montrer la complexité d’un dispositif d’enregistrement et de transmission des archives qui ne dissocie pas l’administration de la science de sa production, la recherche collective et les dynamiques d’appropriation, et pour finir, la mémoire des savants de l’oubli des archives.

Archives nationales, Archives de la Section moderne (AB XLVI 15, dossier 16)

L’agenda des commémorations contemporaines offre une chronologie commode pour aborder ces questions croisées, en particulier la question du rapport avec les Archives nationales, tant pour la réalisation de copies de fonds d’Ancien régime sur le Jardin du Roi avant 1893, en vue du premier centenaire du Muséum que lors de la création de la série d’archives dédiée AJ 15, à la veille du troisième centenaire du Jardin du Roi en 1935. Le contexte successif du bicentenaire de la Révolution française et du Muséum en 1993, constitue le point d’arrivée provisoire d’un parcours, consacré à l’histoire de la mise en archives du Muséum comme à une réflexion sur la nécessité d’une collaboration entre institutions, y compris entre bibliothèques et services d’archives, quant à la conservation et à la description de leurs patrimoines documentaires.

Édith Pirio (Chargée d’études documentaires, Archives nationales, Département Éducation, Culture et Affaires sociales)

Yann Potin (Chargé d’études documentaires, Archives nationales, Département Éducation, Culture et Affaires sociales).