Non-geniculate coralline red algae (Rhodophyta) and the Paris Museum: systematics and scientific history

Woelkerling W .J. & Lamy D., Non-geniculate coralline red algae (Rhodophyta) and the Paris Museum: systematics and scientific history. Paris, Publications du Muséum national d’Histoire naturelle/ADAC, 1998, viii+767 p.

Les algues rouges corallines non articulées sont des organismes historiquement et biologiquement fascinants d’une importance écologique considérable. Leur taxonomie a été accompagnée d’une nomenclature particulièrement confuse et leur étude historique a été sujette à controverses et à débats. Le Muséum national d’histoire naturelle, Paris, conserve une des plus grandes collections de ces algues au monde ; cette collection, incluant les spécimens originaux de J.B. Lamarck,  est importante aux points de vue taxonomique et historique. Pour la première fois ces collections a été étudiée : 200 types ont été repérés, catalogués, photographiés, accompagnées d’informations nomenclaturales.

La première partie de cet ouvrage (pp. 15-242) replace l’étude des corallines en France durant deux siècles, de J.B. Lamarck (1780) à madame Marie Lemoine (1980). Après un survol de l’histoire du Muséum depuis 1635, la place de la botanique puis de la cryptogamie est précisée. De nombreux botanistes français, pour la plupart non appointé par le Muséum ou les Universités, ont permis de grandes avancées dans la compréhension de ce groupe d’algues. Une étude diachronique et chronologique permet mettre en évidence des filiations directes ou indirectes entre ces personnes. La partie biographique comporte deux catégories : 1-informations biographiques, exemples d’écriture, portraits, existence de manuscrits des personnes ayant décrit des taxons nouveaux dont les spécimens types sont au Muséum ; 2-notes biographiques pour plus de 150 collecteurs dont les spécimens sont conservés au Muséum.

 

 

La botanique au Muséum national d’histoire naturelle, 1793-1935