Archives par mot-clé : Ethnologie

Du musée au terrain. L’objet ethnographique et l’objet de l’ethnologie chez André Leroi-Gourhan

Musée de l’Homme ;  Vitrine « Japon » ; Costume féminin, © BCM MNHN

Du musée au terrain

L’objet ethnographique et l’objet de l’ethnologie chez André Leroi-Gourhan

Le cas d’André Leroi-Gourhan, et surtout des premières décennies de ses activités scientifiques, des années 1930 à l’après-guerre, nous permets de percevoir quelques-unes des transformations de la démarche ethnographique et muséale de l’époque. Continuer la lecture de Du musée au terrain. L’objet ethnographique et l’objet de l’ethnologie chez André Leroi-Gourhan

L’intégration des questions écologiques et environnementales en anthropologie sociale : la part des recherches menées au Muséum dans les années 1970

Cette communication reprend des éléments d’une enquête que j’ai menée, sur la façon dont les anthropologues sociaux ont historiquement thématisé l’environnement et l’écologie. Mon objectif était de comprendre la diversité des courants de recherche qui nourrissaient plus ou moins explicitement le champ émergent de l’anthropologie environnementale (Demeulenaere, 2017).

Il est apparu que les recherches menées dans les années 1970 au Muséum, particulièrement au laboratoire d’ethnobotanique-ethnozoologie, ont joué un rôle important bien que peu connu de la communauté française des anthropologues sociaux.

Continuer la lecture de L’intégration des questions écologiques et environnementales en anthropologie sociale : la part des recherches menées au Muséum dans les années 1970

André Leroi-Gourhan et le Musée de l’Homme, une réciproque influence

A. Leroi-Gourhan, Paul Rivet et Paulo Duarte devant une vitrine du Musée de l'Homme en 1948 (BCM-MNHN)
André Leroi-Gourhan, Paul Rivet et Paulo Duarte devant une vitrine du Musée de l’Homme en 1948 (BCM-MNHN)

André Leroi-Gourhan (1911-1986), orientaliste et philologue (russe et chinois), anthropologue physique, ethnologue, préhistorien, historien de l’art et des religions de la préhistoire occidentale, est un chercheur très lié au Musée de l’Homme et à l’Institut d’Ethnologie à partir des années trente jusqu’à la fin de sa carrière scientifique dans les années quatre-vingt. Il en a même été directeur adjoint de 1946 à 1951, mis en place par Paul Rivet puis sorti par Henri-Victor Vallois. Continuer la lecture de André Leroi-Gourhan et le Musée de l’Homme, une réciproque influence